Article posté le : 04/08/2020

Comment fonctionne la climatisation d’une voiture ?

Intérieur voiture vu du siège arrière

La chaleur peut rendre votre voiture insupportable à conduire, c’est pourquoi la climatisation a été introduite par Packard en 1939. D’abord utilisée dans les voitures de luxe, elle est aujourd’hui installée dans la quasi totalité des véhicules de la production actuelle.

 

À quoi sert la climatisation ?

La climatisation a deux objectifs principaux. Elle refroidit l’air qui entre dans l’habitacle et elle élimine l’humidité de l’air afin de rendre l’intérieur du véhicule plus agréable.

Sur de nombreuses marques, la climatisation fonctionne automatiquement lorsque le mode de dégivrage est choisi. Elle retire l’humidité du pare-brise pour améliorer la visibilité. Souvent, il n’est pas nécessaire que l’air soit froid lorsque le réglage du dégivrage est sélectionné, c’est pourquoi il est important de savoir que la climatisation fonctionne même lorsque la commande de température est sur “chaud”.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les systèmes de climatisation fonctionnent à peu près de la même manière d’un fabricant à l’autre. Toutes les marques ont des composants communs :

  • compresseur
  • condenseur
  • détendeur/orifice calibré
  • déshydrateur/sécheur/accumulateur
  • évaporateur

 

Le système de climatisation est pressurisé par un gaz appelé réfrigérant. Chaque véhicule a sa propre quantité de réfrigérant pour remplir son système. Celle-ci est est généralement comprise entre 1 et 2 kg au maximum pour les véhicules de tourisme.

Le compresseur, comme son nom l’indique, comprime le réfrigérant dans un état gazeux en un fluide. Le fluide circule dans une conduite de réfrigérant. Comme celle-ci est sous haute pression, on l’appelle le côté haute pression.

L’étape suivante se déroule dans le condenseur. Le réfrigérant circule à travers une grille semblable à un radiateur. L’air ambiant passe à travers le condenseur et refroidit le réfrigérant qui y circule.

Le réfrigérant passe ensuite à côté du détendeur ou de l’orifice calibré. Une vanne ou une restriction dans le tube réduit la pression dans la conduite et le réfrigérant retourne à l’état gazeux.

Ensuite, le fluide frigorigène entre dans le sécheur récepteur, ou accumulateur. À cette étape, un dessiccateur élimine l’humidité qui est transportée avec le réfrigérant sous forme gazeuse.

Ensuite, le réfrigérant plus froid et plus sec passe dans l’évaporateur, toujours sous forme gazeuse. L’évaporateur est la seule partie du système de climatisation qui se trouve dans l’habitacle. De l’air est soufflé à travers le noyau de l’évaporateur. Celui-ci refroidit du fait que sa chaleur est transférée au réfrigérant, laissant l’air sortir de l’évaporateur plus frais qu’il n’y est entré.

Le réfrigérant passe par la suite à nouveau dans le compresseur et le processus se poursuit de manière répétée.