Article posté le : 30/04/2020

Comment inspecter les courroies de mon véhicule?

Les courroies de transmission du moteur sont un élément essentiel au fonctionnement de votre véhicule. Savoir comment identifier les problèmes qu’elles posent peut aider à prévenir une panne.

 

La courroie de transmission de votre véhicule est utilisée pour faire fonctionner différents accessoires du moteur. Vous pouvez avoir une courroie qui fait fonctionner tous les accessoires, ou vous pouvez avoir plusieurs courroies sur le moteur. Quelle que soit la configuration que vous avez, la courroie est un élément crucial du bon fonctionnement de votre véhicule. Savoir comment inspecter vos courroies et identifier les éventuels problèmes de courroie peut vous aider à éviter des pannes coûteuses et dangereuses.

 

Qu’est-ce que la courroie de distribution du moteur?

La courroie de distribution du moteur est située à l’avant de votre moteur et sert à faire tourner les accessoires du moteur. La courroie est entraînée par le vilebrequin du moteur, et lorsque le moteur tourne, la courroie tourne avec le vilebrequin, qui à son tour fait tourner toute poulie autour de laquelle la courroie s’enroule.

La courroie peut faire tourner la pompe à eau, le compresseur de la climatisation, l’alternateur, la pompe de la direction assistée, la pompe à smog, une poulie de renvoi, ou tout autre accessoire, qu’ils soient d’usine ou de rechange.

 

Savoir de quoi sont composées les courroies 

Les courroies sont fabriquées à partir d’un matériau en caoutchouc et comportent généralement des fibres de métal ou d’autres fibres de nylon moulées dans la courroie pour lui donner de la résistance. Avec le temps, la courroie s’usera et devra être remplacée.

 

Connaître les différents types de courroies

Il existe deux principaux types de courroies : la courroie serpentine et la courroie à nervures en V.

 

  • Les courroies serpentines

Ce sont les courroies de transmission les plus couramment utilisées aujourd’hui. Il s’agit d’une courroie à nervures multiples qui leur confère une plus grande longévité et un plus grand silence lorsqu’elles sont en mouvement.

  • Ceinture à nervures en V

Les courroies à nervures en V étaient couramment utilisées sur les véhicules anciens. On les appelle ainsi en raison de leur forme en « V ». Cette conception était bonne pour la longévité, mais les courroies avaient tendance à être bruyantes et moins efficaces car elles créaient plus de traînée sur le moteur.

 

Inspection des courroies

Lors de l’inspection de la courroie, si elle présente des signes d’usure, elle doit être remplacée.

 

Vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures

La courroie doit être inspectée pour vérifier qu’elle ne présente pas de fissures.

En vieillissant, le caoutchouc devient cassant, ce qui entraîne des fissures. Une fois que la courroie commence à se fissurer, elle doit être remplacée car elle peut se rompre à tout moment.

 

Vérifiez l’usure des bords

Si la courroie présente des signes d’usure sur son bord extérieur, elle doit être remplacée.

Avant de remplacer la courroie, vous devrez diagnostiquer les raisons de cette usure. Si une courroie présente une usure des bords extérieurs, cela indique que la courroie est mal alignée. Cela peut être dû à une poulie défectueuse, à un accessoire mal fixé ou à une poulie déformée.

Vérifiez que la courroie ne soit pas fendue

Au fur et à mesure que la courroie s’use, non seulement elle devient cassante, mais elle commence à s’amincir.

À mesure que cela se produit, la courroie peut commencer à se fendre. Si vous constatez que la courroie se fend, il faut la remplacer.

 

Vérifiez qu’il ne manque pas des nervures

Si la courroie commence à perdre de gros morceaux de caoutchouc, elle doit être remplacée.

C’est le signe que la courroie commence à lâcher.

 

Vérifiez que la courroie ne soit pas contaminée

Si la courroie semble être contaminée, elle doit être remplacée.

Si le moteur a développé une fuite d’huile ou de liquide de refroidissement, ou une fuite de l’un des autres fluides, qui peut se retrouver sur la courroie, alors la courroie doit être remplacée. Toute contamination de la courroie entraînera la ramollissement du caoutchouc, ce qui provoquera la défaillance de la courroie.

Avant de remplacer la courroie, la source de la fuite doit être identifiée et réparée pour éviter que la nouvelle courroie ne soit contaminée.

 

Vérifier que la courroie ne soit pas desserrée

Si la courroie est lâche, il peut être nécessaire de la resserrer ou elle peut être défectueuse.

La plupart des courroies ne devraient pas avoir plus d’environ ½ » de mouvement entre les poulies. Si c’est le cas, il faut alors ajuster la tension de la courroie. Si la courroie est complètement tendue et que le tendeur ou les boulons de tension ne peuvent pas être déplacés plus loin, alors la courroie doit être remplacée. C’est le signe que la courroie est tendue.

Utilisez une jauge de courroie

Ce test ne peut être effectué que sur une courroie serpentine.

Les courroies serpentines modernes durent plus longtemps que les courroies précédentes et ne présentent aucun signe d’usure visible à l’œil nu. Au fur et à mesure que la courroie s’use, elle peut sembler bien jusqu’à ce qu’elle tombe soudainement en panne. En utilisant une jauge de courroie serpentine, vous pouvez la placer dans les rainures de la courroie serpentine.

 

Cette jauge permet de connaître la profondeur des sillons. Lorsque la courroie est neuve, les rainures sont assez peu profondes. Au fur et à mesure que la courroie s’use, les rainures deviennent plus profondes en raison de la perte de matériau en caoutchouc. Si les rainures de la courroie sont trop profondes, elle doit être remplacée.

Un contrôle de routine de vos courroies peut vous éviter une défaillance soudaine de la courroie. Si votre courroie se casse sur votre véhicule, cela peut entraîner un certain nombre de situations dangereuses, allant de la défaillance de la direction assistée à la surchauffe.