Comment savoir si votre voiture est à traction avant ou arrière ?

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :

 

 

Chaque voiture a une sorte de chaîne cinématique. Le groupe motopropulseur est un système de transfert de la puissance du moteur de votre voiture aux roues motrices qui la propulsent. Le groupe motopropulseur se compose de :

  • arbres d’essieu
  • Différentiel
  • Arbre de transmission
  • Boîte de transfert
  • Transmission

 

Dans un véhicule à traction avant, la transmission incorpore le différentiel à l’intérieur du boîtier et ne comporte pas d’arbre d’hélice ni de boîte de transfert. Dans un véhicule à propulsion, tous les composants sont individuels, bien qu’il n’y ait pas de boîte de transfert. Dans un véhicule à traction intégrale ou à quatre roues motrices, chacun des composants est présent, bien que certaines pièces puissent ou non être intégrées ensemble.

Il est important de savoir quelle conception votre véhicule utilise pour sa chaîne cinématique. Il se peut que vous ayez besoin de savoir quel groupe motopropulseur vous possédez si :

  • Vous achetez des pièces pour votre véhicule
  • Vous mettez votre voiture sur des chariots derrière votre VR
  • Vous devez faire remorquer votre voiture
  • Vous effectuez vous-même l’entretien de votre véhicule

Voici comment vous pouvez déterminer si votre voiture est à traction avant, à propulsion arrière, à traction intégrale ou à quatre roues motrices.

Déterminez l’application de votre véhicule

Le type de véhicule que vous conduisez peut vous aider à déterminer si vous avez un véhicule à traction avant ou un véhicule à propulsion arrière.

Si vous avez une voiture familiale, une voiture compacte, une fourgonnette ou une voiture de luxe, c’est probablement une traction avant.

La principale exception concerne les véhicules construits avant 1990, lorsque les voitures à propulsion arrière étaient monnaie courante.

Si vous conduisez un camion, un VUS pleine grandeur ou une voiture musclée, il s’agit probablement d’un modèle à propulsion.

Note : Il y a des exceptions ici aussi, mais il s’agit d’un guide général pour commencer votre recherche.

 

Vérifiez l’orientation de votre moteur

La disposition de votre moteur peut vous aider à déterminer si votre véhicule est à traction avant ou arrière.

Étape 1 : Ouvrez le capot

Soulevez le capot pour voir votre moteur.

 

Étape 2 : Localisez l’avant du moteur

L’avant du moteur n’est pas nécessairement dirigé vers l’avant de la voiture.

L’avant du moteur est l’endroit où les courroies sont montées.

 

Etape 3 : Vérifier la position des courroies

Si les courroies sont orientées vers l’avant de la voiture, votre véhicule n’est pas à traction avant.

  • C’est ce qu’on appelle un moteur monté longitudinalement.
  • La transmission est montée à l’arrière du moteur et n’est pas en mesure de diriger la puissance principalement vers les roues avant.
  • Si les courroies sont sur le côté de la voiture, votre chaîne cinématique n’est pas à propulsion. C’est ce que l’on appelle une conception de support moteur transversal.
  • Remarque : La vérification de l’orientation du moteur vous aidera à réduire les possibilités de votre groupe motopropulseur, mais ne peut pas indiquer complètement votre groupe motopropulseur puisque vous pouvez aussi avoir un véhicule à traction intégrale ou à quatre roues motrices.

Vérifiez vos essieux

Les arbres d’essieu sont utilisés pour transférer la puissance à vos roues motrices. Si la roue est équipée d’un arbre d’essieu, c’est une roue motrice.

 

Étape 1 : Vérifiez sous la voiture

Regardez sous l’avant de votre voiture au niveau du volant. Vous verrez les freins, les joints à rotule et le jarret de roue à l’arrière de la roue.

 

Étape 2 : Trouver la tige métallique

Recherchez un arbre métallique cylindrique qui court directement vers le centre de l’articulation de roue.

  • Le diamètre de l’arbre sera d’environ un pouce.
  • À l’extrémité de l’arbre qui se fixe à la roue, il y aura une botte en caoutchouc plissée de forme conique.
  • Si l’arbre est présent, vos roues avant font partie de votre chaîne cinématique.

 

Étape 3 : Vérifier s’il y a un différentiel arrière

Regardez sous l’arrière de votre voiture.

Elle aura approximativement la taille d’une petite citrouille et on l’appelle souvent citrouille.

Il sera monté directement entre les roues arrière au centre du véhicule.

Recherchez un tube long et solide de la citrouille ou un arbre d’essieu similaire à celui de l’essieu avant.

S’il y a un différentiel arrière, votre véhicule intègre la propulsion arrière dans sa conception.

Si votre véhicule a des essieux avant et arrière, vous avez un modèle à quatre roues motrices ou à traction intégrale. Si le moteur est monté transversalement et que vous avez des essieux avant et arrière, vous avez un véhicule à traction intégrale. Si le moteur est monté longitudinalement et que vous avez des essieux avant et arrière, vous avez un véhicule à quatre roues motrices.

logo-trustoo

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :

Effectuer une recherche de NIV

Le numéro d’identification de votre véhicule peut vous aider à déterminer le type de groupe motopropulseur de votre véhicule. Vous aurez besoin d’avoir accès à Internet, donc vous ne pourrez peut-être pas utiliser cette méthode si vous êtes dans une situation sur la route.

 

Étape 1 : Trouver une ressource pour une recherche de NIV

Vous pouvez utiliser les sites populaires de rapports d’historique de véhicules tels que Carfax et CarProof qui exigent un paiement.

  • Vous pouvez également rechercher en ligne un décodeur de numéro d’identification d’un véhicule gratuit qui pourrait ne pas fournir des informations complètes.

 

Étape 2 : Entrez le numéro d’identification complet dans la recherche

  • Soumettre pour voir les résultats.
  • Fournir le paiement si nécessaire.

 

Étape 3 : Examinez les résultats pour la configuration du groupe motopropulseur

Recherchez les abréviations FWD pour la traction avant, RWD pour la propulsion, AWD pour la traction intégrale et 4WD ou 4×4 pour la traction intégrale.

Effectuer une recherche de NIV

Le numéro d’identification de votre véhicule peut vous aider à déterminer le type de groupe motopropulseur de votre véhicule. Vous aurez besoin d’avoir accès à Internet, donc vous ne pourrez peut-être pas utiliser cette méthode si vous êtes dans une situation sur la route.

 

Étape 1 : Trouver une ressource pour une recherche de NIV

Vous pouvez utiliser les sites populaires de rapports d’historique de véhicules tels que Carfax et CarProof qui exigent un paiement.

  • Vous pouvez également rechercher en ligne un décodeur de numéro d’identification d’un véhicule gratuit qui pourrait ne pas fournir des informations complètes.

 

Étape 2 : Entrez le numéro d’identification complet dans la recherche

  • Soumettre pour voir les résultats.
  • Fournir le paiement si nécessaire.

 

Étape 3 : Examinez les résultats pour la configuration du groupe motopropulseur

Recherchez les abréviations FWD pour la traction avant, RWD pour la propulsion, AWD pour la traction intégrale et 4WD ou 4×4 pour la traction intégrale.

logo-trustoo

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :


?

Nos spécialistes réalisent une inspection complète : test statique à froid, essai routier, vérification de la partie mécanique, carrosserie et état intérieur du véhicule. Dans le rapport, le spécialiste vérifie également l’état administratif et l’historique du véhicule : carte grise, carnet d’entretien, factures, concordances des précédents contrôles techniques…

Si vous pensez qu’une bosse a pu être réparée avec du mastic, mettez un petit aimant dessus ; si le zone que vous pensez réagit différemment à l’aimant que le reste du panneau, celui-ci a probablement subi des réparations par le passé.

Examinez soigneusement l’endroit où les parties de la carrosserie et les panneaux se rejoignent sur la voiture. L’espace entre le capot et l’aile doit rester régulier tout le long de la jointure. Tous les panneaux de la carrosserie doivent être alignés et avoir des écarts uniformes. Si ce n’est pas le cas, cela est souvent synonyme d’une réparation antérieure témoignant d’un accident dans le passé du véhicule.

Conclusion

Si vous avez utilisé toutes ces méthodes, mais que vous n’êtes toujours pas certain du type de conduite de votre voiture, communiquez avec un mécanicien professionnel qui examinera votre voiture pour vous. Il est important de savoir quel type de groupe motopropulseur vous possédez si jamais vous avez besoin de faire remorquer votre voiture, d’acheter des pièces pour elle ou de la faire remorquer derrière un véhicule récréatif.

Retrouvez le prochain article sur la chaine Youtube : Comment contrôler l’état des disques et plaquettes de freins? 

Découvrez notre prochain article