Quelles questions poser avant d’acheter une voiture ?

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :


Etant données les multiples annonces dans les journaux ou sur les sites internet, on peut croire que racheter un véhicule d’occasion relève du bon sens. Cependant, il convient de poser les bonnes questions au moment du rachat pour éviter les pièges et les vices.

Avant de contacter le vendeur

Avant de rencontrer le vendeur du véhicule que vous envisagez d’acheter, renseignez-vous sur le constructeur et sur le modèle. Vous aurez ainsi les mêmes informations de base que le vendeur au moment des négociations.

 

Renseignez-vous aussi sur la côte argus automobile du véhicule. Cela vous permettra d’avoir une idée des prix auxquels on retrouve généralement le modèle, et de voir si votre budget est adapté.

Lors d’un premier contact avec le vendeur

Avant même de vous déplacer pour voir ou essayer le véhicule que vous convoitez, vous pouvez poser quelques questions au vendeur pour avoir l’assurance de la sériosité de sa proposition.

 

Commencez par vous renseigner sur le kilométrage. En effet, le kilométrage compte beaucoup dans la définition du prix d’une voiture. Plus le kilométrage augmente, plus le prix est censé diminuer. Aujourd’hui il n’est pas difficile de falsifier un compteur kilométrique, soyez donc vigilants en ce qui concerne les kilomètres parcourus par le véhicule que vous envisagez d’acheter.

 

Demandez également au vendeur des informations sur la consommation carburant du véhicule. Souvent, la consommation réelle et celle estimée par le constructeur diffèrent. Il est intéressant de connaître le niveau de cette consommation réelle avant le rachat pour élaborer votre futur budget.

 

N’hésitez pas à réclamer des photos du véhicule pour une première inspection. Il est facile pour un vendeur de minimiser certains dégâts, accidents ou sinistres. En demandant des photos détaillées de la carrosserie et de l’intérieur du véhicule, vous aurez plus de certitude quant au bon état de la voiture.

 

Sachez que lors de la vente d’un véhicule d’occasion, sauf si le véhicule a moins de quatre ans ou qu’il est vendu par un professionnel, un contrôle technique est obligatoire. S’assurer que le véhicule a passé un contrôle technique récemment est donc une priorité : demandez une justification au vendeur. Le contrôle technique fait le gage d’un bon fonctionnement mécanique et électrique, ou du moins il mettra au courant le futur acheteur des réparations à envisager lorsqu’il possèdera le véhicule : il faudra en tenir compte dans le prix d’acquisition.

 

Apprenez-en plus sur l’historique du véhicule et sur son nombre de propriétaires précédents. Les chances que le véhicule ait déjà été endommagé augmentent avec le nombre de propriétaires précédents : soyez donc prudents si le véhicule a multiplié les propriétaires.

 

Si vous décidez finalement d’aller essayer le véhicule, demandez au vendeur de mettre à votre disposition le dernier contrôle technique, le carnet d’entretien et les factures d’entretien. Vous pourrez ainsi contrôler la validité des informations fournies lors de l’essai.

Après le contact avec le vendeur

Il est important de demander au vendeur d’essayer le véhicule pour vérifier les informations qu’il vous a données et le bon état des différentes pièces de la voiture. Dans l’idéal, faites-vous accompagner d’un connaisseur lors de l’essai du véhicule pour détecter les éventuels défauts non mentionnés par le vendeur, et pour avoir l’assurance que les éventuels défauts ne soient pas économiquement irréparables.

Après avoir essayé le véhicule, prenez un temps de réflexion, continuez à consulter d’autres annonces et à essayer d’autres véhicules pour avoir des points de comparaison. L’achat d’un véhicule est trop important pour le faire de manière précipitée.