Comment vérifier si un véhicule est volé ?

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :


Lorsque l’on souhaite faire l’acquisition d’un véhicule auprès d’un particulier, il n’est pas rare de passer à côté de cette étape cruciale. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est important de vérifier que le véhicule n’ait pas été volé.

Quels sont les risques ?

Acheter un objet volé, en particulier une voiture volée, est passible de poursuites judiciaires. En effet, un tel achat relève du recel de vol et est considéré comme un délit aux yeux de la loi. Ainsi, avant d’acheter un véhicule, il est très important de vérifier les données de son historique, cela peut-être la date de fabrication par exemple. Ce guide est valable aussi bien pour une voiture d’occasion qu’un utilitaire ou tout autre véhicule (avec ou sans permis).

Analyser la carte grise

La première étape pour vérifier si un véhicule d’occasion est volé ou non consiste à vérifier les informations du certificat d’immatriculation (carte grise). Il faut vérifier principalement trois informations :

 

  • D’abord, il faut vérifier le numéro de la plaque d’immatriculation. Il faut en premier lieu s’assurer que la plaque d’immatriculation correspond bien au numéro renseigné sur la carte grise. À la moindre anomalie, inutile d’aller plus loin, annulez la vente.
  • Ensuite, il faut procéder au contrôle du numéro de série, aussi appelé numéro VIN ou numéro de châssis. Celui-ci est visible le plus souvent sous le capot ou sur la partie inférieure du pare-brise. Là aussi, s’il ne correspond pas, inutile d’aller plus loin.
  • Enfin, il est également conseillé de vérifier le nom du titulaire de la carte grise. Même si le nom inscrit sur la carte grise n’est pas obligatoirement celui du propriétaire, il peut être intéressant d’en savoir plus. Si vous remarquez que le nom n’est pas celui du vendeur, demandez plus d’informations. En particulier, posez des questions sur la relation entre le vendeur et la personne dont le nom est inscrit sur la carte grise. En cas de doute, vous pouvez demander une attestation signée avec photocopie de la carte d’identité.

 

Notez que pour finaliser la vente, le vendeur doit fournir obligatoirement un certificat de non gage qui permet la traçabilité du véhicule. Celui-ci est indispensable pour réaliser la nouvelle carte grise après acquisition. Le certificat peut être obtenu sur la plateforme gouvernementale HistoVec.

Vérifier l’état général du véhicule

L’état général du véhicule compte beaucoup pour savoir s’il est volé ou non. Le plus souvent, les malfaiteurs modifient l’apparence du véhicule pour qu’il ne puisse être reconnu par les autorités.

 

La peinture est l’élément le plus important à regarder. Pour savoir si le véhicule a été repeint, observez la peinture. En particulier, regardez dans les recoins de la carrosserie par exemple autour et sous le capot ou autour des joints en plastique. Si vous pouvez retirer les joints, faites-le pour regarder en-dessous s’il n’y a pas de différence de peinture.

Vous pouvez également vérifier si le système de fermeture du véhicule fonctionne correctement. Pour cela, testez simplement les ouvertures des serrures et des portes, ainsi que les fenêtres et le coffre.