Comment obtenir un certificat de non-gage allemand ?

Temps de lecture : ~ minutes

En France, au moment de revendre une voiture d’occasion, le vendeur doit fournir plusieurs documents. Le certificat de non-gage, ou certificat de situation administrative, en fait partie. Il existe des équivalents dans les autres pays européens.

Trustoo : N°1 de l’inspection pour l’achat d’une voiture d’occasion


Nos spécialistes Trustoo interviennent pour inspecter tous vos véhicules

Réserver une inspection

Le certificat de non-gage

 

Le certificat de non-gage, ou certificat de situation administrative en France, est un document qui prouve que votre véhicule n’est pas ou plus gagé. Il prouve aussi que la justice ne s’oppose pas à la cession du véhicule (opposition d’un huissier, opposition judiciaire, opposition du Trésor Public, opposition d’un expert de la vente, etc).

 

Généralement, un véhicule est gagé lorsqu’il a été acheté avec un emprunt qui n’a pas encore été complètement remboursé. Le gage est alors une sécurité pour les créanciers. En ce qui concerne l’opposition, une voiture peut en faire l’objet si elle est au cœur d’une enquête, ou si elle a été jugée dangereuse par un expert par exemple.

Nos spécialistes Trustoo interviennent pour inspecter tous vos véhicules

Réserver une inspection

Trustoo : N°1 de l'inspection pour l'achat d'une voiture d'occasion


Le certificat de non-gage allemand

 

En Allemagne il existe un équivalent du certificat de non-gage. On l’appelle le Fahrzeugschein. Comme en France, il doit être remis à l’acheteur par le vendeur au moment de la cession du véhicule. C’est à la fois un titre de propriété du véhicule et un certificat de non-gage.

 

Le document correspond en fait à un des deux volets de la carte grise allemande. Il s’obtient donc directement auprès du propriétaire si la voiture est d’occasion, ou du constructeur si la voiture est neuve. Il devra comporter la mention suivante sur son dos : « Vorübergehende Stillegung ». C’est une attestation d’enlèvement des sceaux. Elle peut être délivrée par un consulat d’Allemagne en France, mais c’est en théorie au vendeur de la voiture de faire les démarches. Du côté allemand, l’obtention de cette mention se fait dans des services dédiés de la mairie ou de la préfecture.

 

Autres documents à obtenir pour l’immatriculation d’une voiture allemande en France

 

En plus de la carte grise allemande, avec la mention correspondant au certificat de non-gage, vous aurez besoin de différents documents pour immatriculer une voiture allemande en France.

Il faudra notamment réunir en plus :

  • Le certificat de cession allemand
  • Une pièce d’identité valide
  • Un quitus fiscal
  • Un contrôle technique de moins de six mois si le véhicule a plus de quatre ans
  • Un certificat de conformité européen (CoC) ou une attestation de réception à titre isolée (RTI).

Cet article peut également vous intéresser :

Où envoyer le certificat de cession d’un véhicule d’occasion ?