Quels sont les moyens d’importer une voiture allemande en France ?

Temps de lecture : ~ minutes

Les Audi, BMW, Volkswagen et autres Porsche vous font rêver ? Vous avez trouvé votre bonheur Outre-Rhin ? Pas de soucis, importer votre voiture allemande en France - neuve ou d’occasion, et obtenir sa carte grise n’est pas très compliqué en suivant quelques règles simples, et en connaissant les pièges à éviter.

Trustoo : N°1 de l’inspection pour l’achat d’une voiture d’occasion


Nos spécialistes Trustoo interviennent pour inspecter tous vos véhicules

Réserver une inspection

Les différents moyens de transport

 

Vous ne pouvez malheureusement pas prendre le volant de la voiture d’occasion sans vous affranchir de quelques formalités, car vous n’aurez pas d’assurance et ne pourrez donc pas rouler en Europe.

 

Vous pouvez transporter votre achat sur une remorque attelée à votre propre voiture, passer par un mandataire qui livrera l’auto, ou bien obtenir des plaques de transit pour l’importer vous-même.

 

Les plaques de transit

 

Ce sont des plaques d’immatriculation temporaires (4 mois) permettant l’importation du véhicule d’Allemagne vers la France. La demande se fait sur : immatriculation.ants.gouv.fr

 

Les différents documents à réunir pour obtenir les plaques de transit

 

L’obtention du certificat provisoire d’immatriculation nécessite : une copie de votre pièce d’identité,  justificatif de domicile, le certificat de cession ou la facture d’achat de la voiture achetée en Allemagne, le certificat d’immatriculation allemand (Teil 1 et Teil 2), et enfin le quitus fiscal.

Nos spécialistes Trustoo interviennent pour inspecter tous vos véhicules

Réserver une inspection

Trustoo : N°1 de l'inspection pour l'achat d'une voiture d'occasion


Obtenir le quitus fiscal

 

Le quitus fiscal permet au véhicule allemand d’être en règle vis-à-vis de la TVA française. Il vous faudra pour cela les mêmes certificats cités plus haut, et vous rendre au sein de votre centre des impôts.

 

Documents à présenter en cas de contrôle lors de l’importation d’Allemagne

 

Certains documents sont indispensables : pièce d’identité, certificat de cession ou facture d’achat, certificat d’immatriculation allemand, et le quitus fiscal.

 

Une fois en France

 

Une fois rentré au pays, il vous restera quelques démarches à effectuer. Il vous faudra obtenir le certificat de conformité européen, assurer le véhicule, faire le contrôle technique, et enfin immatriculer le véhicule de manière définitive.

 

Certificat de conformité européen

 

Il est possible de le faire en ligne ou dans une agence de la marque de la voiture allemande. Son prix varie en fonction des véhicules, dans les 120 euros pour une Audi à 290 pour une Porsche.

 

Pensez à demander au vendeur ou mandataire auto si un certificat de ce type a déjà été émis pour le véhicule.

 

Contrôle technique

 

A faire si deux conditions sont réunies : le véhicule est sur le marché depuis plus de quatre ans et le dernier contrôle technique allemand date de plus de six mois.