Quel type d’huile pour ma voiture ?

N°1 de l’inspection de véhicules d’occasion en France

Découvrir nos services :


Communément « l’huile » d’une voiture désigne l’huile moteur. Le terme peut également faire référence à l’huile de direction assistée ou à l’huile à transmission automatique. Dans tous les cas il est important de contrôler les niveaux et de les réajuster si nécessaire.

L’huile moteur

Pour connaître l’huile que vous devez utiliser, consultez votre manuel conducteur dans lequel il devrait être indiqué l’huile la plus adaptée à la marque et au modèle de votre véhicule. Vous pouvez aussi trouver des renseignements sur des sites spécialisés en indiquant la marque et le modèle de votre véhicule, voire votre plaque d’immatriculation, pour obtenir l’huile la plus adaptée.

 

L’huile moteur est le fluide qui graisse les différentes parties mécaniques du moteur pour éviter tout grippage. Un moteur huilé est essentiel au bon fonctionnement de la voiture.

 

Pour vérifier le niveau d’huile moteur, on se sert d’une jauge. Il faut que le véhicule soit préalablement garé sur un terrain plat. Il faut également se munir d’un chiffon propre. Tirez la jauge huile puis essuyez-la avec le chiffon propre. Replongez-la ensuite dans le puits de jauge, et retirez-la à nouveau. Sur la jauge vous trouverez une graduation maximale et une graduation minimale. La trace laissée par l’huile sur la jauge est censée se trouver entre ces deux graduations. Si la marque est trop loin du niveau maximal, rajoutez de l’huile, mais pas trop : il n’est pas bon pour le moteur d’en avoir en excès.

L’huile de direction assistée

Pour connaître l’huile la plus adaptée à votre véhicule, le moyen le plus sûr est de consulter votre manuel conducteur.

 

La direction assistée est un mécanisme qui permet de tourner plus facilement le volant d’une voiture. Ce mécanisme inclut différentes pièces dans un circuit et est animé par le liquide de direction assistée. Un manque de fluide peut affecter le mécanisme, voire rendre impossible l’utilisation du véhicule en endommageant la crémaillère par exemple.

 

Vous pouvez commencer par contrôler le niveau du liquide de direction assistée si vous avez un doute quant à la nécessité d’un besoin de réajustement ou de remplacement. Le contrôle du liquide de direction assistée se fait à l’aide d’une jauge, qui généralement reliée au bouchon du vase d’expansion. Prenez un chiffon propre, sortez la jauge du réservoir et essuyez-la. Replongez la jauge dans le réservoir et ressortez-la. On peut être confronté à différentes inscriptions sur la jauge.

En effet la jauge peut indiquer deux limites « à chaud » ou « hot », et « à froid » ou « cold ». Si vous avez récemment conduit le véhicule et donc que le moteur a tourné, utilisez le relevé à chaud. Si le moteur n’a pas tourné depuis plusieurs heures, utilisez le relevé à froid. Cette différence vient du fait que le liquide de direction assistée se dilate lorsqu’il est chauffé.

 

Réajustez progressivement les niveaux si besoin. Il existe différents types d’huile :

Le fluide minéral : composé de pétrole raffiné et d’additifs. Il a pour avantage de ne pas causer de dégâts aux pièces en caoutchouc et son prix est abordable, mais sa durée de vie est limitée.

Le fluide semi-synthétique : composé de produits minéraux et synthétiques, il est plus agressif que le fluide minéral. Cependant le niveau de lubrification est très bon et le niveau de viscosité est assez faible.

Le fluide synthétique : assez agressif pour les pièces en caoutchouc. Cependant très performant en termes de viscosité, de lubrification, et il ne produit pas de mousse. Sa durée de vie est plus longue que celle des autres liquides.

Huile à transmission automatique

Vérifiez sur votre manuel conducteur le liquide de transmission recommandé par votre constructeur pour votre modèle, n’en utilisez pas un autre.

 

Pour remplacer le système d’embrayage des boîtes de vitesses manuelles, les boîtes de vitesses automatiques utilisent un convertisseur de couple hydraulique. Ce convertisseur fonctionne avec un liquide de transmission et permet d’isoler la transmission du moteur lors de changement de rapport ou lorsque le véhicule est à l’arrêt. En vérifiant régulièrement le liquide de transmission, vous vous assurerez que vos vitesses fonctionnent convenablement ce qui permettra d’éviter d’endommager votre moteur, et vous prolongerez la durée de vie de votre système de transmission.

 

Grâce au manuel d’entretien que vous aurez préalablement consulté, repérez le réservoir du liquide de transmission. Munissez-vous d’un chiffon propre. Retirez la jauge du réservoir, essuyez-la et replongez-la dans le réservoir. Retirez-la à nouveau. La marque laissée par le liquide de transmission est supposée se situer au niveau plein de la jauge. Si ce n’est pas le cas, réajustez.